Swedish%20Massage_edited.jpg
 

QU'EST-CE QUE LA
CHIROPRAXIE ?

  • La Chiropraxie est une thérapie manuelle visant à prévenir, diagnostiquer et traiter les troubles de du système neuro-musculo-squelettique.

Ces troubles se traduisent par l'apparition de douleurs, de gènes ou de limitations de mouvements.

  • En plus de soulager la douleur localement, l'objectif de la Chiropraxie est d'identifier la cause de cette douleur pour un traitement efficace et durable en prenant en compte l'équilibre général du corps.

  • La Chiropraxie est une alternative naturelle, non-médicamenteuse, préventive autant que curative.

POUR QUELLES RAISONS CONSULTER UN CHIROPRACTEUR ?

  •    Le chiropracteur étant un spécialiste de la colonne vertébrale, les douleurs de dos sont l'une des principales raisons de consultation (lombalgies, lumbago, sciatique, dorsalgies, cervicalgies, torticolis, céphalées d'origine cervicales).

  •    La Chiropraxie ne se limite pas aux douleurs de dos. Les affections articulaires font également partie de son champ de compétence (chevilles, genoux, hanches, épaules, coudes, poignets, tendinites, canal carpien ...).

  •  Un patient peut également consulter un chiropracteur sans avoir de douleur. Les consultations peuvent être à titre préventif (afin d'éviter la récidive des douleurs pour un bien-être tout au long de l'année).

QUI PEUT CONSULTER UN CHIROPRACTEUR ?

  • La Chiropraxie est indiquée pour tous, sans distinction d’âge.

  • Certains patients, de par leur profession, leur activité ou encore leur hygiène de vie, sont plus susceptibles de développer des douleurs ou d'adopter de mauvaises postures.

  • Dans tous les cas, les techniques utilisées sont adaptées au profil de chaque patient.

VOS SÉANCES SONT-ELLES PRISES EN CHARGE ?

De plus en plus de Mutuelle Santé remboursent les consultations chiropratiques.

Contactez la vôtre afin de connaître ses modalités de remboursement.

Règlementation

  • 2002 : la Chiropraxie est reconnue par le Ministère de la Santé. Installés en France depuis près d’un siècle, les chiropracteurs français ont attendu la loi du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé, dite loi Kouchner, avant d’être reconnus et de voir « l’usage du titre de chiropracteur […] réservé aux personnes titulaires d’un diplôme ». 

  • 2011, le décret relatif aux actes et aux conditions d’exercice de la chiropraxie définit ce statut très favorable, dans le paysage français des thérapies manuelles, en vertu de la qualité des preuves scientifiques sur l’efficacité de la chiropraxie comme de la qualité de la formation reçue par l’ensemble des professionnels diplômés en exercice. 

  • 2013, tous les chiropracteurs membres de l’AFC ont été enregistrés auprès de l’ARS et ont reçu un numéro ADELI après que leur diplôme ait été vérifié.